Ce que la maternité m'a apporté

13:00:00

Bonjour à tous,

J'aime prendre mon temps pour écrire ici. Le blog a toujours été un espace très spécial pour moi. Alors il m'est difficile d'ouvrir l'ordi et d'écrire pour écrire si je n'en ai pas vraiment l'envie. 

Au moment où je commence à écrire cet article, je me demande encore si le sujet que je vais aborder va tenir sur un seul post. Mais à un moment il faut se lancer et on verra le résultat.


Il y a encore quelque temps, quand on me posait la question de : et c'est pour quand le bébé? Je répondais : "pas tout de suite". Et puis un moment, j'ai (on a) pris la décision d'avoir un enfant...

La grossesse

Comme c'était décidé, je l'ai su dès que j'ai eu mon retard. Et je me suis dit : "ça y est, c'est parti pour une autre vie". Et je ne croyais pas si bien dire...


Mon premier trimestre était très calme, je n'étais pas malade, je n'ai ni perdu ni gagné du poids. J'avais quand même une préférence pour tout ce qui était salé et j'aurais pu me nourrir que de salade (peu importe dès que j'avais de la vinaigrette). Mais à côté de tout ça, j'ai mangé de tout quand même. 

Le deuxième trimestre était un peu plus mouvementé, la fatigue avec le trajet pour aller travailler. Des petites contractions...et le diabète gestationnel (j'en ferais un article à part!!). J'ai du faire très rapidement attention à ne pas me fatiguer et à ce que je mangeais. 

Le troisième trimestre
Bon an, mal an; me voici arrivé au troisième trimestre. Je ressens un peu de fatigue et me déplace plus lentement. 
Certaines personnes (des mères bien sûr) autour de moi me disent : "tu dois en avoir marre non!!??... ça y est tu dois avoir hâte!!??..." Mais de mon côté, je n'en avais pas marre et je voulais juste arriver au terme normalement. Je n'avais pas ce sentiment de ras-le-bol que certaines voulaient absolument que je ressente...je ne comprends pas toujours pourquoi les gens veulent absolument qu'on vive notre histoire comme ils ont vécu la leur? Nous sommes tou(te)s unique face à nos histoires personnelles...personne ne vit/réagit de la même manière à une même situation. Donc, s'il vous plait, si vous avez lu cet article, la prochaine fois que vous parlez avec quelqu'un qui vit une expérience que vous avez déjà vécu, écoutez la personne et ne lui imposez pas votre ressenti. Partagez votre histoire et votre ressenti si vous le voulez et demandez ce que la personne ressente et restez-en là. Ce n'est pas parce que vous avez vécu la même expérience que vous êtes devenu un(e) expert(e) dans le domaine. Et d'ailleurs, même si vous êtes un(e) expert(e) dans le domaine, cela ne vous donne pas le droit d'imposer ce que l'autre doit ressentir ou faire. Vous savez de quoi vous parlez mais ça s'arrête là, personne n'est obligée de ressentir les mêmes émotions que vous ni de vivre son expérience comme vous l'avez vécue...Et ceci pourrait s'appliquer dans n'importe quelles situations et pas uniquement la grossesse.

Je dévie de ce que je voulais partager mais il fallait que ça sorte...

L'accouchement 

Et puis arriva le jour J... le jour où je rencontre enfin ce petit être. La joie, le soulagement, la surprise, ... et pleins d'autres émotions que je ne saurais décrire... 

Le jour de l'accouchement, il s'est passé évidemment plein de choses que je ne vais pas détailler ici pour ne pas faire un roman mais c'était une journée intense!! 

Et après ...

Et depuis, je vois tous les jours comment il m'a complètement changé. Je suis devenue gaga comme toutes les mères que je ne comprenais pas avant. J'ai ressenti qu'il y avait un lien indescriptible dès que j'ai vu ma première écho et aujourd'hui encore je ne saurais décrire ce lien. Bien que cela faisait plus de 9 mois que je me suis préparée à le rencontrer, rien ne m'a vraiment préparé à cet amour intense réciproque que je savoure à chaque instant. 


Et maintenant, je pense que je suis devenue une mère comme toutes les autres... Je commence à comprendre : 
  • toutes les phrases que je trouvais un peu bateau avant (ex: "un enfant c'est TOUT pour une mère", etc.)
  • l'amour inconditionnel d'un parent envers son enfant
  • tous les proverbes malgaches et autres dictons sur la parentalité
D'ailleurs, celui que j'expérimente le plus en ce moment est le : "zaza naha fola-damosina"!!
 => Si vous pouvez/savez expliquer cette phrase en français, dîtes le moi en commentaire et j'actualiserais mon article avec l'explication (en vous citant avec votre autorisation bien sûr!!)
  • et bien d'autres choses que je n'arriverais pas à citer ici ...


J'espère cependant que je ne serais pas le genre de mère qui urge chaque jeune femme à avoir un enfant parce que c'est merveilleux. Oui ça l'est bien sûr, mais c'est aussi un engagement pour la vie qui ne concerne que la personne qui souhaite y entrer ou pas. 

Et s'il vous plait (bis) : arrêtez de demander aux femmes, quand est-ce qu'elles vont avoir un enfant!?? Vous ne connaissez pas l'histoire de la personne. Si elle a envie de vous en parler, elle le fera. Sinon, si vous vous voulez absolument parler : regardez le ciel et commentez la météo!!

Voilà ce que la maternité a changé en moi et vous ?

A très vite pour le prochain article, 

You Might Also Like

2 commentaires

  1. Complètement d'accord pour arrêter de demander quand est ce qu'on va faire un enfant. Surtout tu connais pas là situation de la personne en question.
    Moi non je ne faisait pas parti des femmes qui en avait marre. Je voulais aller jusqu'au terme et j'étais pas pressée que ça arrive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou!!

      On est pareil!!
      Merci pour ton commentaire.

      Bisous

      Supprimer

Merci pour vos messages et commentaires!

Timeline

FOLLOW ME ON

Follow on Bloglovin

INSTAGRAM

Follow by Email